Archive | mars 2015

30 mars 2015 ~ 0 Commentaire

Etranger dans son pays

Chaque jour, à la même heure, on le voyait arriver devant le Panthéon. Il trainait deux gros sacs en plastique. Sa vie, son nécessaire de survie. Tout le monde dans le quartier savait qu’il dormait dehors. Personne ne savait vraiment où. Mais lorsqu’on le voyait le matin, on pouvait croire que la ville lui appartenait. […]

Lire la suite

28 mars 2015 ~ 0 Commentaire

Toutes les mêmes…

Journée de merde. Collègues débiles qui ne comprennent rien. J’en peux plus de ce boulot. J’ai évité le resto d’entreprise à midi pour ne pas avoir à bouffer avec eux, et je me suis planqué au troquet du coin. J’ai picolé, un peu. Quelques verres, histoire de calmer mes tremblements qui s’enclenchent dès que je […]

Lire la suite

23 mars 2015 ~ 0 Commentaire

« C’est pas de ma faute »

Ben non, c’est pas de ma faute.C’est forcément de la sienne à lui, à elle, là-bas. Je pointe du doigt. J’esquive. Je me protège puisque je ne suis pas fichu d’assumer mes décisions. Mes mots. Mes choix. Mes erreurs. Bien facile de reporter sa faute sur les autres. Bien facile de se défausser, de se […]

Lire la suite

16 mars 2015 ~ 0 Commentaire

Green Market

Il est tard. Il fait sombre. Je pense à ma Terre qui s’échauffe pendant que je grelotte. Je pense aux failles dans ses entrailles que des hommes sans cœur cherchent à fracturer. Je pense à toi, ma Terre. Et ce soir, je ne vois que trop ces monstres qui cherchent à t’avaler, t’exploiter, et t’arracher […]

Lire la suite

09 mars 2015 ~ 0 Commentaire

Angoisse à Oslo

Il est 6h. Le réveil sonne, c’est Marguerite qui me sort de mon sommeil. J’éteins la sonnerie, je me retourne, m’enveloppe dans la couette. Pas envie. Fatiguée. Je ronchonne. Je ne veux pas me lever. Je traine quelques minutes et finis par sortir du lit. Et là, la même rengaine, tous les matins. J’entame ma […]

Lire la suite

02 mars 2015 ~ 0 Commentaire

Etre une fille qui a des couilles…

Dimanche 22 février. Cérémonie des Oscars. On est déjà bien loin de la soporifique soirée des Césars et de ses propos « on-ne-va-froisser-personne ». Patricia Arquette se lève pour recevoir son prix. Et prononce un discours féministe et engagé, pour l’égalité hommes-femmes aux Etats Unis, et dans le monde. Quelles ont été les réactions face à ce […]

Lire la suite

buzzynews |
Education à l'orientat... |
Apokalupsis |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ruptureproletaire
| " TchekChezToi ! "
| Dfouloirdunvivant